Top 20 des Cryptomonnaies les plus Prometteuses en 2021 + Mes 5 Pépites
Publié le:20/12/2020

Investir dans la cryptomonnaie présente un facteur risque similaire à tout autre produit lié au marché comme les actions, mais elles peuvent rapporter de bien meilleurs rendements que vous n’aurez jamais sur les marchés traditionnels.

Pourquoi pas ?

Parmi les autres produits de base, les investissements cryptos continueront à faire le buzz en 2021 et au-delà.

Si nous regardons le graphique sur les 10 dernières années, les cryptomonnaies sont parmi les produits d’investissement les plus rentables.

Donc si vous prévoyez d’investir dans les cryptos, certaines questions évidentes peuvent vous gratter l’esprit, par exemple :

  • Sur quels nouveaux cryptos devrais-je investir ?
  • Le bitcoin sera-t-il toujours rentable en 2021 ?
  • Dois-je augmenter ma réserve d’ETH ?
  • Faut-il miser sur les nouvelles pépites à fort potentiel ?
  • Etc.

Si vous vous posez les mêmes types de questions, alors vous êtes au bon endroit.

Dans cet article, nous parlerons des principales cryptomonnaies qui méritent votre attention pour un investissement en 2020 et au-delà.

Pourquoi investir dans les cryptomonnaies et ne pas se contenter des actions ?

D’un autre côté, si vous vous demandez pourquoi ne pas simplement mettre tout votre argent dans les actions et fonds de placement communs, plutôt que d’investir sur les cryptos ?

J’ai une réponse pour vous :

Les profits !

Pour la plupart d’entre nous, le profit est la principale motivation de nos investissements.

Nous voulons gagner gros 😉

Nous voulons tous investir sur quelque chose qui rapporte le plus possible et en même temps nous cherchons à éviter ou minimiser les risques.

Alors, je vous dis d’investir sur les cryptomonnaies car elles ont un facteur de risque similaire aux autres et un potentiel de rendement très largement au-dessus.

Par exemple, la valeur du bitcoin s’est multipliée plus de 10 fois (rendement de 1000%) entre mai 2017 (1808 $) et décembre 2017 (19140 $). Aucun autre produit de l’histoire n’a réussi à générer des résultats aussi spectaculaires.

Maintenant, je ne dis pas que vous pouvez vous attendre à des profits aussi importants pour chaque cryptomonnaie, NON, mais la plupart des bonnes pièces rapportent toujours des bénéfices plus élevés que la plupart des autres marchés.

Il est donc généralement plus avantageux d’investir sur les cryptomonnaies que sur des actions ou d’autres actifs.

Et bien sûr, il y a la technologie de la blockchain qui a un gros potentiel et une grande facilité sur les paiements numériques, le stockage de données etc.

Maintenant, revenons à nos moutons.

Voici mon Top 20…

Top 20 des cryptomonnaies à investir en 2021

#1 – Bitcoin

Dans l’espace crypto, Bitcoin reste le choix numéro un pour les investisseurs expérimentés et nouveaux. Les expériences précédent (2017, 2019 etc.) ont fait beaucoup de bien à la valeur et la popularité de la cryptomonnaie.

De nombreux investisseurs pensent même que le prix du Bitcoin pourrait atteindre un nouveau record cette année.

Et on s’attend toujours à ce qu’il continue de dominer le marché avec une part de 65 à 70% en 2020.

#2 – ETH

ETH, qui est la crypto-monnaie native du blockchain Ethereum, est probablement la seule cryptomonnaie qui a réussi à se rapprocher de la popularité et de la réputation de Bitcoin.

Ce qui fait de l’ETH une cryptomonnaie très prometteuse à investir en 2021.

C’est un altcoin qui utilise des contrats intelligents conçus pour être utilisés dans une variété d’applications du monde réel afin d’effectuer des transactions de manière sécurisée, décentralisée et peer-to-peer.

Contrairement au Bitcoin, la valeur et la demande de l’ETH sont principalement alimentées par sa convivialité et la forte demande pour sa blockchain et ses applications.

Ces dernières peuvent être facilement personnalisées afin de créer d’autres applications décentralisées, devises et contrats intelligents.

Vous pouvez gagner de l’Ethereum grâce à une opportunité révolutionnaire avec un rendement de 300%, je vous explique tout dans cette petite vidéo de 6 minutes :

#3 Ripple (XRP)

Ripple est la cryptomonnaie préférée de nombreux investisseurs.

Quelle est la Raison ?

Pour les paiements transfrontaliers, Outre le bitcoin, Ripple est probablement la cryptomonnaie la plus utilisée par de nombreuses institutions financières, y compris des banques.

Ripple peut également être utilisée pour effectuer des transactions financières mondiales faciles et abordables.

Le réseau Ripple propose une gamme de produits populaires tels que RippleNET, xCurrent et xRapid qui sont utilisés par des institutions du monde entier pour trouver et connecter les clients aux fournisseurs de services.

#4 – DASH

Dash est une autre cryptomonnaie qui a été créée sur le concept de paiements numériques sécurisés, peer-to-peer.

Ce qui rend Dash populaire, c’est le traitement des paiements de manière presque instantanée, en temps réel, ce qui permet aux particuliers et aux organisations d’effectuer des transactions transfrontalières, sûres et instantanées.

DASH est également apprécié par le faible cout de ses frais à la transaction et aux paiements.

Le récent conseil de l’OMS était d’adopter la cryptomonnaie afin de ralentir la propagation du COVID 19, ceci devrait entraîner une forte augmentation de la demande et de la valeur de Dash ainsi que des autres cryptomonnaies.

Le Dash est la crypto que je surveille le plus, elle est liée directement aux rendements de mon business sur les Masternodes. Voir les autres articles.

#5 – NEO

NEO est la première cryptomonnaie open source originaire de la Chine. On l’appelle parfois la version chinoise du Bitcoin, car elle fonctionne plus ou moins de la même façon que le Bitcoin, qui est officiellement illégal en Chine.

Cependant, en réalité, NEO est assez différent de BTC. D’une part, il est open-source et géré par une communauté d’utilisateurs, d’investisseurs et de développeurs.

NEO propose un système de contrat intelligent, multi-plateforme et multilingue basé sur la technologie blockchain pour une gestion simple et efficace des actifs numériques dans un environnement décentralisé.

L’objectif principal de NEO est de créer un écosystème où les actifs réels peuvent être numérisés pour faciliter la liquidité et stimuler l’adoption massive de la blockchain.

#6 – TRON (TRX)

Si vous êtes un partisan de l’économie décentralisée et préférez un système où les transactions ne sont plus régies par des entités centralisées telles que les banques ou le gouvernement, vous devriez certainement consulter le projet Tron.

TRON est un système d’exploitation qui permet aux développeurs de créer des applications décentralisées futuristes, des contrats intelligents, etc.

Il vise à développer un écosystème ou une sorte de nouvel internet entièrement géré par la blockchain. Il sert également de système de gestion de contenu mondial et décentralisé.

La valeur des pièces a augmenté de près de 400% depuis son lancement en 2017.

#7 – TTN

Titan ou TTN, est l’une des pièces les plus récentes que peu de gens connaissent, mais elles méritent d’être appréciées pour l’utilisation innovante de la technologie blockchain.

Au départ, Titan est comme toute autre cryptomonnaie qui peut être utilisée pour effectuer des paiements transfrontaliers faciles, rapides et sécurisés.

Vous pouvez l’utiliser chez n’importe quel marchand ou site Web qui l’accepte. Il utilise le consensus hybride (PoS / PoW) pour une sécurité et une efficacité accrue.

Mais ce qui rend Titan vraiment unique et différente, c’est la présence de cas d’utilisation réels.

Le projet Titan a été essentiellement lancé comme un écosystème comprenant une gamme d’applications mobiles qui pourraient faciliter les tâches quotidiennes des masses.

Toutes les applications de l’écosystème utilisent la cryptomonnaie Titan comme moyen de paiement sécurisé et intégré à l’application, créant ainsi une demande évidente et augmentant sa valeur sur le marché.

#8 – Litecoin (LTC)

Litecoin est une cryptomonnaie peer-to-peer basée sur la blockchain. Cela fonctionne plus ou moins comme le Bitcoin en étant moins gourmand sur les ressources.

En d’autres termes, la maintenance d’un réseau Litecoin est relativement plus facile et moins chère. Il utilise la technologie blockchain pour la création et le transfert des cryptomonnaies.

Litecoin est l’un des premiers altcoins (alternative au bitcoin), il a été lancé en 2011. La principale différence entre LTC et BTC réside dans le type d’algorithme de hachage qu’ils utilisent.

#9 – ICON (ICX)

ICON est l’un des premiers projets à travailler sur le concept d’interopérabilité de la blockchain afin de permettre aux utilisateurs de se connecter et de traiter les uns avec les autres.

Cela élargit efficacement la portée et les cas d’utilisation de la technologie cross-chain.  

ICON fonctionne sur une blockchain à usage commun qui est basée sur le consensus Proof-of-Stake et peut être utilisée pour créer des contrats intelligents et d’autres applications décentralisées.

On dit que la blockchain ICON est capable de traiter des centaines de transactions par seconde.

Et l’idée a dû très bien résonner auprès du public et des investisseurs, car la pièce native ICX se classait à la 38e place sur Coinmarketcap en termes de popularité.


#10 – OX (ZRX)

ZRX est une cryptomonnaie, un protocole permettant l’échange décentralisé (peer-to-peer) de jetons et d’une gamme d’actifs numériques sur la blockchain Ethereum.

Le token ZRX est conçu pour servir de carburant sur ce réseau : il est utilisé en guise de frais de transaction lors des échanges et assure aussi à ses détenteurs une forme de gouvernance sur l’évolution de 0x.

Chaque token offre un droit de vote. La start-up derrière le projet a réussi à lever 24 millions de dollars en 2017 via une ICO (Initial coin offering, une levée de fonds via les cryptomonnaies).

Beaucoup voient dans 0x l’un des protocoles les plus ambitieux de cette nouvelle industrie, il pourrait devenir un standard des transferts en ligne.

ZRX a produit un retour sur investissement de plus de 37% depuis sa création en 2017 et est l’un des cryptos les mieux notés en fonction de la capitalisation boursière.

#11 Kyber Network (KNC)

Classée à la 54e position mondiale en termes de capitalisation boursière, KNC (Kyber Network Crystal) est une crypto-monnaie native du Kyber Liquidity Network.

Il s’agit d’un jeton ERC-20 et donne essentiellement aux détenteurs un accès à un protocole de liquidité en chaîne pour un échange facile, rapide et sécurisé dans n’importe quelle application décentralisée.

L’installation peut être utilisée par des particuliers et des commerçants pour intégrer des échanges de jetons instantanés dans leurs propres systèmes.

Le réseau Kyber permet également aux développeurs de créer des applications décentralisées telles que des contrats intelligents et d’autres DApp sur sa plate-forme.

#12 – Status (SNT)

Status est une sorte de plateforme de réseautage social et de messagerie instantanée qui permet aux utilisateurs d’interagir de manière totalement privée grâce à l’utilisation d’un protocole peer-to-peer et d’un cryptage de pointe.

Il intègre également un portefeuille crypto et un navigateur Web3. Il a été lancé comme un projet open source et est maintenant géré par des concepteurs, des développeurs et des passionnés de cryptographie.

STATUS (SNT) est un crypto utilitaire qui permet et récompense les utilisateurs de participer au réseau STATUS. C’est un jeton ERC-20 qui donne un accès sans précédent à toutes les applications et fonctionnalités existantes de la plate-forme.

#13 – Horizen (ZEN)

Horizen est un écosystème qui vise à donner aux personnes et aux entreprises un accès à l’écosystème décentralisé avec tous ses DApp, produits et services.

Sa mission est de permettre à un maximum de personnes et d’entreprises d’adopter la technologie et les solutions blockchain via des utilitaires.

Il est intégré à un kit de développement logiciel (SDK) open-source pour le développement et le déploiement de sidechains (blockchains personnalisées) et permet également l’intégration de technologies tierces.

#14 – REN (REN)

Ren est un autre projet cryptomonnaie qui vise à permettre l’interopérabilité entre les blockchains, permettant un transfert privé et transparent de données axées sur la valeur.

L’objectif principal du produit de Ren, RenVM, est d’introduire l’interopérabilité dans la finance décentralisée.

Fondamentalement, la plate-forme vous permet d’utiliser n’importe quelle application décentralisée ou contrat intelligent pour la connexion et les transactions entre différentes blockchains telles que BTC, ZEC et BCH.

D’autres caractéristiques intéressantes comprennent des transactions rapides, une sécurité élevée, des transactions à gros volume et une intégration facile des systèmes existants.

#15 – ARDOR (ARDR)

Ardor est une plateforme de développement pour les entreprises et les développeurs qui cherchent à créer leurs propres blockchains personnalisées sans beaucoup de codage ni de connaissances techniques.

La plateforme propose la blockchain en tant que service (BaaS), où d’autres tiers peuvent créer leurs chaînes enfants basées sur la blockchain parent « Ardor ».

Il permet également le développement de plusieurs jetons de transaction à utiliser avec des blockchains séparées.

En outre, il permet aux utilisateurs d’interopérer, de traiter et d’échanger des jetons entre diverses blockchains sur la plate-forme.

#16 – YAP STONE (YAP)

Lancé en 2008, YAP STONE (YAP) est une monnaie native d’un écosystème basé sur une économie partagée où les bénéfices gagnés sont redistribués à la communauté.

Il vise à générer une économie intelligente tout en étant la principale cryptomonnaie utilisée par les habitants des villes intelligentes.

YAP est une cryptomonnaie basée en Chine qui est bien plus ancienne que Bitcoin mais qui n’a pas encore fait ses preuves.

Cependant, cela n’affecte pas sa popularité, car la pièce se classe à la 99e position mondiale en termes de capitalisation boursière.

#17 – Digitex Futures (DGTX)

Avec un retour sur investissement de près de 170% en quelques années après sa fondation, DGTX est l’une des 100 meilleures cryptomonnaies du site Web CoinMarketcap.

Digitex Futures est probablement le premier échange de contrats cryptos, à terme, qui ne facture pas de commission aux traders.

C’est un échange cryptographique, ce qui signifie que les transactions sont peer-to-peer et garantissent des profits élevés.

DGTX vise à niveler le crypto trading en offrant les mêmes types d’opportunités à tous les types de traders, quels que soient leurs antécédents et leur niveau de connaissances.

DGTX est la cryptomonnaie qui vous donne accès à la plateforme de trading « Digitex Futures » sans le moindre frais.

#18 – HYPERION (HYN)

HYN est une cryptomonnaie qui fonctionne sur la blockchain Ethereum.

Il prend en charge la plateforme décentralisée Hyperion qui vise à créer un système de carte universel composé de données et de services mondiaux auxquels tout le monde pourra accéder.

Fondamentalement, il vise à décentraliser la façon dont nous voyons et utilisons les services de carte.

Hyperion a un certain nombre de produits sous son égide, y compris une application cartographique axée sur la confidentialité, « TITAN » et une PaaS décentralisée pour Maps / LBS, MAP 3.

#19 – Jeton Wirex (WXT)

Se classant à la 126e place en termes de capitalisation boursière, à un prix de 0,009809 USD, WXT est une cryptomonnaie développée sur la plateforme Stellar.

Wirex est essentiellement une plateforme de paiement décentralisée sur laquelle vous pouvez stocker vos cryptos et autres actifs ou devises numériques et traditionnels, ainsi que les utiliser pour acheter des choses, effectuer des paiements et faire des échanges peer-to-peer.

Il prend en charge l’échange automatique pour convertir plus de 12 cryptomonnaies et fiat à tout moment. Il autorise aussi les paiements par VISA.

#20 – YOU COIN (YOU)

YOU coin est la cryptomonnaie associée à YOUChain, qui met l’accent sur l’évolutivité et la performance.

YouChain est une blockchain. Il utilise un mécanisme de consensus YPoS pour traiter les transactions à grande échelle et développer des applications d’entreprise.

5 cryptomonnaies prometteuses à surveiller en 2020


– Mes Pépites :

Polkadot (Dot)

Le projet Polkadot cherche à dynamiser l’avenir décentralisé d’Internet (Web 3.0).

Il permet la création de contrats intelligents et de nouvelles blockchains, mais aussi aux blockchains d’échanger des informations, il est évolutif (pas de hard forks !).

Et le protocole est régi par ceux qui détiennent le DOT, la cryptomonnaie native de Polkadot.

Polkadot est un projet de la Fondation Web3, une organisation suisse à but non lucratif, basée dans la Crypto Valley en Suisse. 

La Fondation Web3 charge Parity Technologies, basée au Royaume-Uni, de développer et de maintenir le réseau Polkadot.

Le Dr Gavin Wood est le co-fondateur de la Web3 Foundation et de Parity Technologies, par conséquent il est le principal développeur du réseau Polkadot. 

Polkadot est construit à l’aide de Substrate, un outil de création de blockchain développé par Parity Technologies.

Aave (LEND)

La société Aave, basée à Londres, a été créée en septembre 2018 après une première ICO réussie l’année précédente pour son jeton ETHLend qui a permis de récolter 16,2 millions de dollars.

Wow ! génial !

Lors de sa création, l’équipe de direction d’ETHLend a migré vers Aave, ETHLend devenant ainsi une filiale d’Aave.

En janvier 2020, ETHLend a annoncé qu’elle n’était plus en activité et que son site web ne resterait actif que pour permettre aux utilisateurs actuels de mettre fin à leurs prêts en cours.

L’objectif d’Aave est de combler les lacunes laissées par les géants de l’industrie centralisée comme PayPal, Skrill et Coinbase.

Leur principal produit est le protocole Aave, un protocole open source et non privatif de droits pour créer des marchés monétaires sur la chaîne d’Ethereum.

Elrond (EGLD)

Le projet Elrond voit le jour en 2017 à Sibiu en Roumanie. Son objectif est de complètement redéfinir l’infrastructure de la blockchain publique en mettant l’accent sur la sécurité, l’efficacité, la scalabilité et l’interopérabilité.

Pour ce faire, la blockchain Elrond se base sur trois principes : l’Adaptive State Sharding, le consensus de Secure Proof of Stake (SPoS) et le Battle of Nodes.

La mission d’Elrond est de créer une plateforme capable de répondre à la demande mondiale des transactions. Le réseau d’Elrond est accompagné de nombreux masternodes permettant des transactions rapides à faible coûts.

En outre, Elrond accueille aussi des applications décentralisées (dApps).

En seulement 3 années, l’équipe Elrond a développé un réseau capable de traiter jusqu’à 11 500 transactions par seconde (contre seulement 5 à 7 transactions pour Bitcoin ou 15 pour Ethereum).

D’ailleurs, la blockchain Elrond s’apprête à dire adieu à son jeton natif historique – l’ERD – et prépare progressivement l’arrivée de « eGold ».

Un choix ambitieux, qui caractérise la vision et la stratégie d’Elrond.

L’eGold ne sera pas bon marché

Depuis le 3 septembre, l’eGLD a entamé ses premiers échanges sur Binance. Si vous êtes propriétaire d’ERD, sachez qu’il faudra 1000 ERD pour engendrer 1 eGold (eGLD).

Donc, chaque eGold coutera 1000 fois qu’un ERD. En considérant le prix actuel de l’ERD, 1 eGLD vaudra donc aux alentours de 7200€

L’eGold sera rare

Le changement important à retenir est qu’il y’aura une quantité maximale de jetons en circulation. Nous passons donc d’une architecture sans plafond d’émission à une monnaie rare, d’où le nom « eGold ».

Pour être plus précis, la quantité maximale sera de 31 415 926 eGLD en circulation. Le choix était de garantir un maximum de valorisation aux utilisateurs.

Le Bitcoin en mieux

C’est clair que l’ambition d’Elrond est de créer le nouveau Bitcoin… sans les problèmes du Bitcoin. Avec un chrono record de 11 500 transactions par seconde, Elrond a pour ambition de devenir une des blockchains les plus rapides du monde.

Le eGLD profitera de cette vitesse ainsi que d’une interface utilisateur entièrement revue sur le navigateur Maïar.

Que se passera-t-il si je possède encore des ERD ?

Question pratique, comment se passera la transition « ERD – eGLD » ? 3 scenarios sont possibles :

Vous avez des ERD en délégation de staking sur un masternode.

Vos ERD seront automatiquement swappés contre le montant équivalent en eGold.

Vous possédez des ERD sur Binance.

Identiquement, vos ERD seront swappés automatiquement en eGLD sur le montant correspondant sans que vous n’ayez rien à faire.

Si vous possédez des ERD sur un autre portefeuille

Vous devrez utilisez l’Elrond Bridge, un procédé simple qui vous permettra de restituer vos ERD et d’obtenir la contrepartie en eGLD.

Il vous sera accordé entre 12 et 24 mois pour procéder à l’échange

Yield Farming YFI

Le yield farming ou (culture de rendement en français) est un processus compliqué ; il consiste à recevoir un retour sur investissement après avoir utilisé son capital de manière productive. 

On pourrait le comparer à l’épargne classique dans la mesure où votre épargne est prêtée à d’autres clients, cette délégation de vos actifs vous permet de gagner des intérêts.

En 2020, dans ce qu’il convient de qualifier de finance traditionnelle, les taux se situent traditionnellement entre 0,5 % et 2 à 3% (assurances vies, Livres défiscalisés), produit par le capital de base sur une année.

Suffisamment pour qu’un banquier explique doctement que « l’argent n’a pas dormi, et a été utilisé de manière productive » …

Par ailleurs, on notera que le yield farming trouve son origine dans des services tels que Compound, Aave, Balancer ou encore Uniswap

Cosmos (ATOM)

Cosmos, il utilise des protocoles Tendermint et se présente comme l’internet des blockchains.

Il présente des fonctionnalités permettant à des blockchains indépendantes de s’appuyer sur des méthodes de consensus et de gouvernance pré-élaborés, ainsi que de communiquer facilement en s’envoyant des tokens ou des messages.

On parle donc d’un réseau de blockchains. Dans Cosmos, les différentes blockchains sont appelées “zones”.

L’objectif ici est de mettre à disposition, l’infrastructure et les outils nécessaires pour permettre aux développeurs de créer facilement leur propre blockchain publique ou privée, ainsi que leurs propres applications.

Ces différentes blockchains crées peuvent ensuite communiquer entre elles grâce aux protocoles sur lesquels repose le réseau Cosmos.

Donc c’est ici que nous concluons la liste des 20 cryptomonnaies à investir en 2020 et au-delà, qui selon nous peuvent valoir votre temps et votre argent.

Je vous ai aussi présenté 5 cryptomonnaies prometteuses qui ont fait des entrées fracassantes sur le marché qui font parties de mon portefeuille personnel.

N’oubliez qu’il s’agit simplement de mes suggestions personnelles calculées en fonction des tendances actuelles du marché.

Faites toujours une recherche et étudiez une cryptomonnaie avant d’y investir.

La Diversification est la clé…